» 
Arabic Bulgarian Chinese Croatian Czech Danish Dutch English Estonian Finnish French German Greek Hebrew Hindi Hungarian Icelandic Indonesian Italian Japanese Korean Latvian Lithuanian Malagasy Norwegian Persian Polish Portuguese Romanian Russian Serbian Slovak Slovenian Spanish Swedish Thai Turkish Vietnamese
Arabic Bulgarian Chinese Croatian Czech Danish Dutch English Estonian Finnish French German Greek Hebrew Hindi Hungarian Icelandic Indonesian Italian Japanese Korean Latvian Lithuanian Malagasy Norwegian Persian Polish Portuguese Romanian Russian Serbian Slovak Slovenian Spanish Swedish Thai Turkish Vietnamese

definitions - paysagiste

paysagiste (adj. et n.)

1.architecte qui établit des plans de parcs ou jardinier qui dessine des jardins. Jardinier paysagiste.

2.artiste peintre de paysages.

   Advertizing ▼

definition (more)

definition of paysagiste (Littré)

definition of Wikipedia

synonyms - paysagiste

paysagiste (nominal)

dessinateur, peintre

   Advertizing ▼

see also - paysagiste

paysagiste (n.m.)

paysage

phrases

analogical dictionary

Le Littré (1880)

PAYSAGISTE (s. m.)[pè-yi-za-ji-st']

1. Peintre qui fait des paysages.

Son père [de Claude Lorrain], qui en voulait faire un garçon pâtissier, ne prévoyait pas qu'un jour son fils ferait des tableaux qui seraient regardés comme ceux d'un des premiers paysagistes de l'Europe (VOLT. Louis XIV, Artistes.)

Vous croyez donc que, pour être un paysagiste, il ne s'agit que de jeter çà et là des arbres ? (DIDER. Salon de 1767, Oeuv. t. XIV, p. 282)

2. Adjectivement. Jardin paysagiste, voy.

PAYSAGER

2. .

ÉTYMOLOGIE

Paysage.

Wikipedia

Paysagiste

                   
Paysagiste
Chicago - Terminal Ferry, Berger Park.jpg
Appellation(s) Architecte paysagiste
Compétences requises écoute, conception, création
Niveau de formation universitaire

Un paysagiste ou architecte paysagiste est une personne impliquée dans l'aménagement, la conception et parfois la direction d'un paysage, d'un jardin ou d'un espace distinct comme les espaces verts. Sa pratique professionnelle est appelée architecture du paysage.

Le titre de paysagiste au contraire de celui d'architecte ne bénéficie généralement d'aucune protection. Il n'y a pas d'ordre des paysagistes, mais des fédérations professionnelles au niveau national (FFP), européen (EFLA) et international (IFLA). Le terme d'« architecte paysagiste » désigne généralement les professionnels agrées par ces fédérations.

Sommaire

  Histoire

Par le passé, le paysagiste était appelé jardinier. On le définissait comme dessinateur de jardins et de parcs. Le terme de paysagiste est apparu au XXe siècle. Ce métier a connu son essor à l’aube des années 1980. le paysagiste recrée votre jardin ou le paysage

  Domaines d'intervention

  Plan du parc de Glienicke, en Allemagne.

Le champ d'intervention de l'architecte paysagiste est à cheval sur l'environnement et l'architecture. Il peut être sollicité pour planifier, concevoir, et gérer des projets de zones résidentielles, jardins publics, terrains de jeux, campus universitaires et gouvernementaux, centres commerciaux, terrains de golf, berges, infrastructures routières, des zones d'activités, des friches [1],[2]. Il peut aussi être sollicité pour la gestion du paysage et de ses ressources ou pour des projets de réhabilitation urbaine ou de renouvellement urbain[3]. Le paysagiste maître d'œuvre peut alors en assurer la conception, estimer le projet financièrement et en définir les modalités techniques de réalisation (choix de matériaux et de mises en œuvre), aider à définir des entreprises, suivre le chantier, etc.

Le paysagiste peut également être amené à définir une politique sur le paysage ou un projet à plus grande échelle dans le cadre de l'élaboration d'un document d'orientation ou de planification (plan de paysage, charte paysagère, SCOT, PLU), ou mettre en œuvre et assurer le suivi des propositions de zones de conservation et de loisirs comme les parcs nationaux[3].

Il peut aussi avoir à promouvoir la sensibilisation à l'environnement, entreprendre le réaménagement, la restauration, la gestion et l'entretien de paysages culturels ou historiques, de parcs, de jardins et de sites, mais aussi agencer de manière esthétique et fonctionnelle l'environnement bâti en zones urbaines, suburbaines et rurales. Il peut aussi bien s'agir d'espaces publics — tels que les rues, lotissements, cimetières, mémoriaux. complexes commerciaux, industriels et éducatifs, terrains de sport, zoos, jardins botaniques, ou aires de loisirs — que de milieux privés[4].

L'architecte paysagiste pourra également avoir à inspecter des sites, analyser des facteurs comme le climat, le sol, la faune et la flore, les eaux superficielles et souterraines, conseiller des clients et faire des recommandations concernant les méthodes de travail et les séquences d'opérations pour des projets liés au paysage et à l'environnement bâti, identifier et développer des solutions appropriées concernant la qualité et l'utilisation faite de l'environnement bâti en zones urbaines, suburbaines et rurales, et de réaliser des projets, plans et dessins de travail et réaliser un dossier sur les spécifications des travaux, les estimations des coûts et des calendriers[3],[4].

  Statut de la profession

  En Amérique du Nord

  Aux États-Unis

La profession solennelle d'architecte paysagiste a été fondée aux États-Unis dû à un besoin de formaliser cette pratique ainsi que le nom de la profession, ce qui a été résolu en 1899 par la création de l'American Society of Landscape Architects (ASLA, français : Association américaine des architectes paysagistes)[5]. Avec 11 membres lors de sa fondation, l'ASLA a depuis évolué et compte maintenant plus de 18 000 membres et 48 branches, représentant les 50 États, les territoires américains et 42 pays à travers le monde, ainsi que 68 branches d'étudiants[5]. Elle a pour but principal de diriger, d'éduquer et de participer à la gestion, la planification et la conception artistique de l'environnement culturel et naturel[6].

  Au Canada

Au Canada, la profession est reconnue sous le code CNP 2152-A et est réglementée en Colombie-Britannique, au Manitoba, au Nunavut et en Ontario[7], ce qui veut dire que même si une personne détient un permis de travailler en tant qu'architecte paysagiste dans une des six autres provinces canadiennes, elle ne pourra pas excercer la profession dans ces quatre provinces sans l'accréditation d'une de ces provinces[8]. Elle est encadrée au niveau fédéral par l'Association des architectes paysagistes du Canada (AAPC) (anglais : Canadian Society of Landscape Architects, CSLA), qui a pour mission principale de représenter la profession à travers le pays, et est « chargée d’élaborer et de dispenser des programmes et services pertinents et de haute qualité »[9].

Au Québec, la profession d'architecte paysagiste n'est pas réglementée et l'appellation non protégée[8]. Elle est toutefois représentée par l'Association des architectes paysagistes du Québec (AAPQ)[10]. Pour qu'un individu puisse utiliser le titre « architecte » au Québec (Canada) il devra avoir complété trois ans de baccalauréat dans un programme d'architecture offert par une Université reconnue, compléter deux années de maîtrise, avoir réalisé trois ans de stage, avoir réussi les examens d'admission de l'ordre des architectes et être membre de l'ordre des architectes du Québec ou d'une autre province du Canada. Autrement, l'usage du titre architecte est illégal au Québec, puisque c'est un titre à usage exclusif et réservé aux membres de l'Ordre des Architectes du Québec. La loi provinciale est très claire à ce sujet et permet de poursuivre les contrevenants. Au Québec, c'est l'Association des Architectes en Pratique Privée du Québec (l'AAPPQ) et l'Ordre des Architectes du Québec qui voit au respect de cette loi. Les architectes paysagiste diplômés après 1er février 1974 n'ont donc pas le droit d'utiliser ce titre. Une alternative proposée au Québec pour cette profession est « conseiller en architecture du paysage».

  En Europe

En Europe, la profession d'architecte paysagiste est encadrée par la European Federation for Landscape Architecture (EFLA, français : Fédération européenne pour l'architecture du paysage), qui a notamment pour mission de soutenir et promouvoir la profession d'architecte paysagiste à travers l'Europe, et de représenter la profession à l'international[11]. La profession est régie par la European Landscape Convention, adoptée le 20 octobre 2000 à Florence (Italie) et entrée en vigueur le 1er mars 2004, ouverte à la signature des États membres et à l'adhésion de la Communauté européenne (transférée en 2009 à l'Union européenne) et des États non-membres[12]. Cette convention fait partie du travail du Conseil de l'Europe sur le patrimoine naturel et culturel, l'aménagement du territoire et l'environnement.

De plus, il existe le European Council of Landscape Architecture Schools (ECLAS, français : Conseil européen des écoles d'architecture du paysage), ayant pour objectif « de favoriser et de développer des bourses d'études en architecture du paysage à travers l'Europe par le renforcement des contacts et l'enrichissement du dialogue entre les membres de la communauté académique du paysage en Europe, et en représentant les intérêts de cette communauté au sein du contexte social et institutionnel européen. »[13]. L'ECLAS compte 183 universités membres à travers le monde (dont 135 en Europe) et 40 universités affiliées[14].

  En France

En dépit du fait qu'il soit inscrit au registre du Bureau international du travail, le terme d'architecte paysagiste n'est plus officiellement reconnu en France depuis 1940 suite à la création de l'Ordre des architectes[15],[16]. Les travailleurs pratiquant le paysagisme se font donc appeler paysagistes, ce terme n'étant pas protégé[15]. Bien qu'il n'y ait pas d'ordre des paysagistes, il existe la Fédération française du paysage (FFP), qui regroupe plus de 500 membres, ce qui représente près d'un professionnel sur trois de ce pays[17].

  Écoles francophones du paysage

  France

  Belgique

  Suisse

  Canada

  Paysagistes renommés

  Notes et références

  1. Domaines d'intervention, Association belge des architectes de jardin et paysagistes. Consulté le 21 juillet 2011
  2. Le métier d’architecte paysagiste sur Gerbeaud. Consulté le 21 juillet 2011
  3. a, b et c (en) A Career in Landscape Architecture, Australian Institute of Landscape Architects. Consulté le 21 juillet 2011
  4. a et b (en) Code of Professional Conduct, Australian Institute of Landscape Architects, mars 2005. Consulté le 22 juillet 2011
  5. a et b (en) FAQs — About the American Society of Landscape Architects sur American Society of Landscape Architects. Consulté le 22 juillet 2011
  6. (en) Mission Statement sur American Society of Landscape Architects. Consulté le 22 juillet 2011
  7. Architectes paysagistes sur Service Canada. Consulté le 22 juillet 2011
  8. a et b Architectes paysagistes (CNP 2152-A) sur Travailler au Canada. Consulté le 22 juillet 2011
  9. La structure organisationnelle de l'AAPC sur Association des architectes paysagistes du Canada. Consulté le 22 juillet 2011
  10. Mission et objectifs sur Association des architectes paysagistes du Québec. Consulté le 22 juillet 2011
  11. (en) Mission and Vision sur European Federation for Lanscape Architecture. Consulté le 22 juillet 2011
  12. (en) European Landscape Convention sur European Federation for Landscape Architecture. Consulté le 22 juillet 2011
  13. (en) Goals and origins of ECLAS sur European Council of Landscape Architecture Schools. Consulté le 22 juillet 2011
  14. (en) ECLAS Member and Associate Universities (Full Members) sur European Council of Landscape Architecture Schools. Consulté le 22 juillet 2011
  15. a et b Les paysagistes sur Urban & Sens
  16. Pierre Donadieu et Elisabeth Mazas, Des mots de paysage et de jardin, [[1]], 19 novembre 2002, 390 p. (ISBN 978-2-84444-252-9) [lire en ligne (page consultée le 21 juillet 2011)], p. « L'appellation architecte-paysagiste (landscape architect en anglais) a d'abord été mise en cause en 1940 avec la création de l'ordre des architectes, alors qu'elle était reconnue avant cette date. » (page 26). 
  17. Présentation sur Fédération française du paysage. Consulté le 22 juillet 2011

  Voir aussi

  Articles connexes

  Liens externes

   
               

 

All translations of paysagiste


sensagent's content

  • definitions
  • synonyms
  • antonyms
  • encyclopedia

  • définition
  • synonyme

Dictionary and translator for handheld

⇨ New : sensagent is now available on your handheld

   Advertising ▼

sensagent's office

Shortkey or widget. Free.

Windows Shortkey: sensagent. Free.

Vista Widget : sensagent. Free.

Webmaster Solution

Alexandria

A windows (pop-into) of information (full-content of Sensagent) triggered by double-clicking any word on your webpage. Give contextual explanation and translation from your sites !

Try here  or   get the code

SensagentBox

With a SensagentBox, visitors to your site can access reliable information on over 5 million pages provided by Sensagent.com. Choose the design that fits your site.

Business solution

Improve your site content

Add new content to your site from Sensagent by XML.

Crawl products or adds

Get XML access to reach the best products.

Index images and define metadata

Get XML access to fix the meaning of your metadata.


Please, email us to describe your idea.

WordGame

The English word games are:
○   Anagrams
○   Wildcard, crossword
○   Lettris
○   Boggle.

Lettris

Lettris is a curious tetris-clone game where all the bricks have the same square shape but different content. Each square carries a letter. To make squares disappear and save space for other squares you have to assemble English words (left, right, up, down) from the falling squares.

boggle

Boggle gives you 3 minutes to find as many words (3 letters or more) as you can in a grid of 16 letters. You can also try the grid of 16 letters. Letters must be adjacent and longer words score better. See if you can get into the grid Hall of Fame !

English dictionary
Main references

Most English definitions are provided by WordNet .
English thesaurus is mainly derived from The Integral Dictionary (TID).
English Encyclopedia is licensed by Wikipedia (GNU).

Copyrights

The wordgames anagrams, crossword, Lettris and Boggle are provided by Memodata.
The web service Alexandria is granted from Memodata for the Ebay search.
The SensagentBox are offered by sensAgent.

Translation

Change the target language to find translations.
Tips: browse the semantic fields (see From ideas to words) in two languages to learn more.

last searches on the dictionary :

2287 online visitors

computed in 0.093s

   Advertising ▼

I would like to report:
section :
a spelling or a grammatical mistake
an offensive content(racist, pornographic, injurious, etc.)
a copyright violation
an error
a missing statement
other
please precise:

Advertize

Partnership

Company informations

My account

login

registration

   Advertising ▼